Synopsis : Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arrière grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

 

Mon avis : Au salon du livre de Paris, je me baladais dans les allées avec les deux Coralie 😀 La bulle de Coco et Coco bouquine. Je ne lis pas vraiment les mêmes livres qu’elles du coup je me pensais en sécurité :-p!!! Et puis en papotant et en attendant pour leur dédicace plusieurs fois vers le stand des éditions Charleston, elles ont commencé à titiller ma curiosité. Et puis Coco bouquine m’a dit « tient je te prête celui-ci je l’ai lu et j’ai adoré ». Je me suis dit que ça faisait longtemps que j’avais pas lu de la romance même si elle me disait que c’était plus des histoires de famille que de la romance/bit-lit qui ne m’attire plus trop.

Je me suis donc plongée dans cette lecture sans trop en savoir comme j’aime le faire.

Dès les premiers chapitres, j’ai été attiré par cette histoire. On suit Lola qui a une vie assez classique et son petit copain du moment la largue par sms il retourne dans son pays. Du coup son meilleur ami remet l’accent sur ses relations amoureuses et sa vie. Est-ce qu’elle veut vraiment rester travailler dans la sandwicherie de ses parents? Et puis un jour un notaire l’appelle pour lui annoncer que sa grand-mère biologique qu’elle ne connait pas est décédé et qu’elle lui a légué des choses. Elle sait qu’elle a été adopté mais elle pensait que sa famille était morte. Elle va donc partir à la découverte de ses origines.
J’ai adoré la manière dont Lola apprend ses origines et tous les personnages qui gravitent autour d’elle.

Ça faisait longtemps que j’avais pas lu une romance même si au final pour moi ça a plus été une histoire de famille avec un fond final de romance.

Ce fût un coup de cœur.
Je vais essayer de lire les autres livres de l’auteur et de cette collection (oui désolée je pensais que c’était trop romance pour moi et en fait non!)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié le 27 mai 2017 - Lectures, Livres -

Synopsis : Dans la cité millénaire de Jarta, la magie refait surface à tous les coins de rue. Les maisons closes sont tenues par des succubes, les cimetières grouillent de goules… Pour Tanit et Padmé, sorcières associées, le travail ne manque pas.
Mais voilà qu’un vampire sollicite leur aide après avoir été envoûté par un inconnu, tandis que d’étranges incidents surviennent dans une usine dont les ouvriers sont des zombies… Tanit et Padmé pensaient mener des enquêtes de routine, mais leurs découvertes vont les entraîner bien au-delà de ce qu’elles imaginaient. En effet, à Jarta, les créatures de l’ombre ne sont pas les plus dangereuses…

Un roman à deux voix porté par des héroïnes bien campées, une enquête trépidante dans une cité métissée… Avec Sorcières associées, Alex Evans renouvelle brillamment l’imaginaire steampunk.

 

Mon avis : Dans la promotion dont je vous parlais la dernière fois dans mon billet sur les papillons géomètres, il y avait aussi ce roman.
On ne change pas une équipe qui gagne (ou pas :-p) on a refait une lecture commune avec TheChouille et Kore :-). Bon clairement je vous le dis d’avance ça c’est beaucoup mieux passé avec cette lecture ci que la précédente ;-).

On suit encore dans ce roman deux personnages. Je crois que j’aime bien quand on change de point de vu. Je trouve que ça donne un bon rythme à la lecture. Bon ok ici avec TheChouille, on était des fois perdus à savoir on savait plus qui était qui. Bah oui mais les deux femmes travaillent ensemble et donc c’était un peu le bronxe dans nos petites têtes 😉 :-p! Je vous rassure on s’en est bien sorti!!

Ce qui m’a plu
– de suivre deux sorcières très différentes l’une de l’autre mais qui bossent ensemble et du coup se complètent bien.
– elles ressoivent plusieurs demandes en même temps et tout au long du livre on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’elles ont en commun. Tu te dis que forcément elles vont se rejoindre mais est-ce que vraiment c’est ce qui va se passer?
– l’univers créé par l’auteur. Pour moi surtout les différentes machines dont celles pour se déplacer.
– les différents personnages que l’on rencontre

Normalement, je vous dis ce que j’ai pas aimé là mais en fait à part que c’était trop court et que j’aimerais bien une suite je ne sais pas quoi vous dire d’autres :-).

J’ai vraiment aimé cette lecture. Je vous la conseille en espérant que vous passiez un bon moment comme moi :-).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié le 19 mai 2017 - Lectures, Livres -

Synopsis : Eve a disparu il y a cinq ans, sans laisser ni corps ni trace.
Enfuie avec un amant, d’après la police londonienne, mais morte selon l’époux inconsolable. En dépit de sa défiance, ce dernier a fait appel à une médium ; contre toute attente, Mademoiselle LaFay possède un réel talent pour joindre l’au-delà et réunit chaque année le couple pour un jour de félicité… sauf cette fois-ci : Eve n’apparaît pas.
En ces temps de misère et de richesse insolente dans la société victorienne, la vie après la mort attise les espoirs des scientifiques. Mary-Gaëtane LaFay et son amie Maisy, deux femmes audacieuses, affrontent leurs frayeurs pour résoudre un mystère entre deux mondes crépusculaires. De l’autre côté, l’Enquêteur poursuit le même dessein. La frontière qui les sépare est plus ténue qu’ils ne l’imaginaient, ce qui les unit, infiniment supérieur. L’affaire Blake révélera une énigme de la taille des univers.
Ayant déjà publié un roman jeunesse, Charlotte Caillou contre les Zénaïdes (chez Le Carnoplaste), Christine Luce livre ici une superbe fantasy spirite aussi trouble qu’un verre d’absinthe, comme une rencontre de Nerval avec Neil Gaiman.

Mon avis : Alors quand sur emaginaire, ils ont fait une promo de trois de leur nouveauté sur une journée dont ce roman. Entre la couverture, la quatrième de couverture et la promotion, je ne pouvais pas passer à côté.

Du coup avec deux copines TheChouille et Kore, on s’est fait une lecture commune.

Bon bah dès les premières pages, on a eu du mal avec l’écriture… Ce qui était bizarre pour moi c’est qu’il y a des passages où c’était plus fluide que d’autres. Mais à chaque moment de lecture je mettais un certain temps pour me replonger dans l’univers à cause de la plume de l’auteur pour moi ce n’était pas fluide :-(.

Bref pour parler de l’histoire.

On suit deux personnages une médium Gaëtane et l’enquêteur. Chacun de leur côté avance dans une enquête en commun alors qu’ils ne sont pas dans le même monde. Gaëtane se demande ce qui est arrivé à son client et surtout pourquoi elle n’a pas réussi à joindre sa femme alors qu’une fois par an c’était le rituel avec son mari. Pour l’enquêteur, il suit le mari car il l’a vu vouloir passer dans l’autre monde.
C’est cette enquête qui m’a fait tenir jusqu’au bout. Je voulais savoir ce qui était arrivé à Eve et où avait disparu son mari.
Par contre grosse frustration je n’ai pas compris la scène final… et je l’ai trouvé très glauque. Elle m’a mis très mal à l’aise…

J’ai donc été déçu par ce roman car l’histoire m’intriguait beaucoup mais à cause de la plume de l’auteur je ne l’ai pas apprécié :-(!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Publié le 16 mai 2017 - Lectures, Livres -

Les passions de Melcouettes is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).